London 2005 by night

Entrez dans les ténèbres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Entretien avec Andrew Howells

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Entretien avec Andrew Howells Empty
MessageSujet: Entretien avec Andrew Howells   Entretien avec Andrew Howells Icon_minitimeDim 15 Avr - 18:46

Musique d'ambiance

]Cela faisait presque un an que Thomas n'avait pas revu son maître. Il sentait la force du Vinculum s'affaiblir en lui, mais i lcraignait que le lien du sang ne soit en fait qu'endormi. Chaque fois qu'il revoyait Andrew Howells, ses sentiments artificiels et pourtant puissants lui revenaient en pleine figure, dictant chacune de ses actions, chacune de ses paroles envers son maître. C'est plein d'appréhension, de crainte, mais aussi de curiosité, que THomas passa les grilles du château.

Une nouvelle fois, c'est Gregor qui lui ouvrit la porte, et la goule fut polie avec lui, mais sans la moindre once d'amitié qu'il avait encore vu l'année précédente. Gregor était complètement esclave du Vinculum, et il n'était plus qu'une coquille vide. Thomas en fut peiné, et la colère qu'il ressentit le rendit plus apte à affronter ce qui l'attendait derrière les murs du manoir. Du moins, c'est ce qu'il pensait lorsqu'il entra dans le vestibule.

Le son du clavecin fut la première chose qu'il entendit. Son maître jouait avec une technique irréprochable développée par des décennies de pratique. Mais quelque chose manquait; une àme à cette musique qui aurait du être divine. Thomas suivit la musique et entra dans le grand salon. Soudain, un ensemble de fausses notes brisa le flot parfait des notes de musique. Thomas s'arrêta. Il y eut un silence, puis la musique reprit. Le clavecin n'était pas dans le grand salon, et Thomas pensa qu'il avait du être déplacé dans le petit salon. Il s'y dirigea et la musique se fit plus sonore. A l'entrée du petit salon, Thomas avait vu sur le dos de son maître, vêtu d'une chemise bleue foncée claquante, telle la couleur associée aux ancien roi de france. Il jouait. Un nouvel accord dissonnant se fit entendre. Intrigué, le jeune vampire s'avanca un peu plus. Il sentit un regard posé sur lui et tourna la tête. Il faillit littéralement tomber à genou lorsqu'il reconnut Sandy, assise sur le divan, des larmes pleins les yeux. Un flot de pensée chaotique déferla dans les pensées de Thomas et il marcha d'un pas rapide en direction de la droite de son maître. Alors qu'un nouvel accord dissonnant retentit, Thomas compris l'origine des imperfections dans la musique. Un enfant a la tête blonde pouponne tenait à peine en équilibre sur les genou d'Andrew Howells.

Si Thomas avait été vivants, son coeur se serait arrêter de battre. Une larme de sang coula le long de sa joue alors que son monde s'écroulait à nouveau.



_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Thomas Apcher
PJ tyrannisé
Thomas Apcher

Nombre de messages : 1276
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

Entretien avec Andrew Howells Empty
MessageSujet: Re: Entretien avec Andrew Howells   Entretien avec Andrew Howells Icon_minitimeDim 15 Avr - 19:15

[musique d'ambiance]

Thomas serra les dents et un grognement presque animal s'en échappa alors que la larme alla s'écraser tout droit sur un tapis hors de prix. La rage. Elle roulait en lui, s'amplifiant à chaque expiration que le Gangrel faisait. Cette envie sourde de se jeter sur son maître et de le réduire à l'état de pulpe, de se défouler pour toute ces années de services et de sévices, pour l'enfer qu'il avait vécu et qu'il vivait encore. Il n'avait que quelques pas à faire. Se laisser aller à ses plus sombres instincts, le vider de son sang et déchirer son âme en mille morceaux, ne laisser de lui que des cendres. Thomas se battait intérieurement, s'il se laissait aller, il ne vaudrait pas mieux que l'Impie, il en avait les mêmes pensées. Et pour une fois, le lien du sang l'aida a garder son calme et à se contrôler, à ne pas devenir une bête sans aucune autre pensée que de détruire cet être abjecte. Il ne pouvait pas faire cela à son maître adoré... Ce n'est pas son maître adoré, rien d'autre qu'un monstre dont il faut se débarrasser et qu'il déteste, non il l'aime.

Enfin il réussit à se calmer, au prix d'un effort surhumain pour ne pas se jeter sur l'ex conseiller, que ce soit pour tenter de l’étriper ou bien pour lui baiser les pieds. Il était enfin calme et lucide. Mais peut-être que la rage ou le lien du sang eut été préférable, car avec cette lucidité vint une pensée. La fuite de Sandy, la chose dont il était le plus fier, la seule chose dont il était réellement fier, venait d'être réduite à néant.

Et alors que cette triste pensée s'imposait à lui, le vampire tomba à genoux, une nouvelle larme de sang coulant le long de ses joues.

_________________
La seule personne qui peut battre un vampire niveau succion, c'est une prostituée.
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec Andrew Howells
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London 2005 by night :: Un monde de ténèbres :: West London :: St John's Wood :: Le manoir Howells :: Vu par Maxime-
Sauter vers: