London 2005 by night

Entrez dans les ténèbres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Chapitre final: La bête

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Chapitre final: La bête Empty
MessageSujet: Chapitre final: La bête   Chapitre final: La bête Icon_minitimeMer 5 Déc - 21:27

Musique d'ambiance

Deux mois après l’ascension de Scott Jarvis au trône, le Sanctifié avait déjà redistribuer des terres et asseyait son autorité sur la ville. Il y eut bien quelques tentatives de le discréditer au début, mais le nosferatu sut faire taire les plus bruyants à sa manière. Les étranges rumeurs circulant autour d’un soi-disant stock de dynamite dans la crypte de l’Eglise de Southwark suffirent à éviter tout acte rebelle.

Thomas Apcher avait fait ses adieux à Scott Jarvis et au père Owen. L’heure pour lui de quitter Londres une nouvelle fois avait sonné. En sortant de l’Eglise de Southwark, il esquissa un sourire en apercevant la suzuki noire qui l’attendait. Ainsi c’était donc ça, le cadeau d’adieu du Prince. Satisfait, le vampire enfourcha la bécane et savoura le vrombissement viril du moteur. Il ne regrettait pas les fiacres. Il fit signe à Ébène de s’envoler et lança le monstre au galop, laissant derrière lui l’Eglise de Southwark.

Au château Scur, le Sénéchal Violet Mayfield venait d’ajourner une réunion du cerle intérieur de l’Invictus. Une restructuration de la ligue avait été initié et des décisions prises afin que l’Invictus se modernise une fois pour toute et ne tombe pas en désuétude. Il était crucial que le Premier État reste indispensable à la politique vampirique. En effet, lorsque l’incompétence de Scott Jarvis serait mise en évidence dans les decennies à venir, l’Invictus allait devoir apparaître comme le successeur évident. La lignée Scur retrouverait sa main mise sur la ville. Catherine Brown était d’excellent conseil, et avait déjà proposé un plan intelligent afin de déstabiliser les positions du Prince sur le long terme. Douglas Krayne, lui, ne semblait pas aussi prompt à envisager le retour de l’Invictus au tout premier plan, mais il était clair qu’il souhaitait reconstruire son ordre de chevalerie. QUoiqu’il arrive, Violet Mayfield pouvait compter sur le soutien inconditionnel de son mentor, Derek Winterton, qui ne la lâchait pas d’une semelle. Le Sénéchal prit congé des membres du cercle intérieur et se prépara à rencontrer le maître de l’Ordo Dracul, Adam Hawthorne. Ce dernier devait arriver d’une minute à l’autre par l’une des ailes du château, et elle comptait bien aller au devant de lui afin de l’accueillir. Elle se devait de collecter les intérêts de son investissement financier.

Le vent fouettait le visage fermé du vampire chevauchant sa nouvelle monture. Sa prochaine étape serait l’asie, mais pour le moment, il ne souhaitait que profiter du moment présent. Sur la route, rien d’autre ne comptait que d’avancer, peu importe la direction. C’est pour cela qu’il l’aimait tant et qu’elle avait contribué à le tenir éloigner de sa propre monstruosité. Sur la route, Thomas Apcher ne pensait plus à sa vie passée, et surtout à celle qu’il avait manqué ; il n’avait pas à se concentrer afin de trouver un but à la longue éternité qui s’étendait devant lui. En arpentant les routes du monde, Thomas Apcher ne voyait que le bout du chemin devant lui, et non l’infinité déprimante de la non-vie qu’il lui restait à endurer. Sur la route, Thomas oubliait qu’il n’avait plus aucune raison d’arpenter cette terre, et que le seul véritable échappatoire à sa descente aux enfers inéluctable serait la Mort Ultime. Il donna un nouveau coup d’accélérateur alors qu’il passait devant l’ancienne maison familiale.

Adam Hawthorne l’attendait dans la salle de bal du château. Violet Mayfield l’étudia du regard un instant alors qu’elle descendait lentement les marches de l’escalier. Ce vampire était probablement l’un des plus vieux de la ville, et la plupart des damnés auraient normalement déjà succombé à la torpeur. Adam Hawthorne et son équipe de recherche avaient parcouru beaucoup de chemin depuis la découverte du Nexus des tréfond de Londres, et Violet Mayfield se demandait avec grande curiosité et avidité quels secrets le vieux vampire gardait farouchement au sein de sa ligue. Elle n’allait pas se gêner pour réclamer son du.

La silhouette fragile de la femme s’approcha du vieil homme dont le sang laissait échapper des effluves exaltantes. Ils échangèrent quelques mots incompréhensibles et entamèrent une communication complexe faite de gestes et sons indéchiffrables.


- Madame Mayfield, merci de me recevoir.

- C’est moi qui vous remercie, Vénérable Hawthorne. Vous me voyez ravi de vous accueillir dans ma demeure. Il me tarde d’entamer cette conversation.

- Bien sûr, évidemment. Je suis homme de parole. Mais dites-moi, je suis surpris qu’une personne raffinée telle que vous, et apparemment très protectrice de sa demeure, n’ai pas demandé à ses serviteurs de déblayer la cour.

- Que voulez-vous dire ?

- Votre demeure se fait vieille, Madame Mayfield, et il semblerait qu’une de vos gargouilles se soit détachée et ai fini sa chute dans la cour du château.

- Oh, vraiment ? Laquelle ?

- Celle avec des ailes.

La femme sembla confuse. L’instant d’après elle écarquillait les yeux d’horreurs.

Thomas Apcher accéléra encore lorsqu’il bifurqua sur l’artère menant à l’autoroute et bel et bien hors de Londres. Il leva un instant les yeux au ciel pour vérifier qu’Ébène le suivait toujours, comme si la perte de ce compagnon occasionnerait sa chute précipitée. Il sourit lorsqu’il reconnut la forme virevoltante au dessus de lui.
Il reporta son regard sur la route.

Musique d'ambiance

Celle-ci était rouge de sang, comme tout comme le reste du paysage. LE cœur mort du vampire se serra et sa bête se convulsa dans un réflexe de pure terreur. Il laissa échapper un cri est perdit le contrôle de son deux roues. Il freina brusquement et la suzuki dérapa dans un crissement de pneu sonore, s’écrasa sur le côté et poursuivit sa course dans une symphonie discordante de sons métalliques. Thomas fut projeté hors de sa monture mécanique et fut propulsé contre la route sur laquelle il roula comme un tonneau sur plusieurs mètres, décapant sa peau morte et brisant ses os. Il se releva avec peine et n’eut que le temps d’entendre le klaxon. Faisant volteface, il fut ébloui par les phares une fraction de seconde avant d’être percuté de plein fouet.

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
 
Chapitre final: La bête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London 2005 by night :: La chronique: London 1888 by night :: Les chapitres-
Sauter vers: