London 2005 by night

Entrez dans les ténèbres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tempete Mystique: Pyromanie

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Tempete Mystique: Pyromanie Empty
MessageSujet: Tempete Mystique: Pyromanie   Tempete Mystique: Pyromanie Icon_minitimeMer 11 Avr - 22:22

Un an plus tard, Londres n’est plus la même. La ville semble se rebeller contre ses habitants, et les habitants semblent se rebeller contre la ville. Le chaos n’est plus uniquement vampirique, il est aussi humain. Et les humains sont bien plus nombreux. Le crime a sensiblement augmenté, la police est outrageusement corrompue et les quelques incorruptibles peinent à rétablir l’ordre. Des gens apparemment sans histoire se laissent aller à des dépravations et des coups de folie indescriptibles. Avec cette vague de décadence qui déferle sur la ville, les gens ont peur, et quand ils ont peur, ils sont haineux et méfiants. La chasse est devenue bien plus difficile pour les vampires, et les terrains de chasse fructueux sont devenus encore plus convoités. Les damnés tendent à se créer plus de troupeaux et à se refermer encore plus sur eux-mêmes devant une ville plus hostile dont ils craignent de ne bientôt plus être les seigneurs incontestés.
De plus, au cours de l’année, les mystérieux incendies du quartier de Lambeth n’ont pas cessé, et s’ils touchaient jusqu’à maintenant les familles mortelles, les vampires sont à présent menacés. En effet, le refuge du Pere Owen a été la proie des flammes et ce dernier a été gravement brûlé. Seul son nature proche de l'humanité lui a permis d'être réveillé par la chaleur des flammes et de sauver sa non-vie.

L'avenir de la société vampirique est une fois de plus incertaine...


_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Tempete Mystique: Pyromanie Empty
MessageSujet: Re: Tempete Mystique: Pyromanie   Tempete Mystique: Pyromanie Icon_minitimeJeu 12 Avr - 3:23

Musique d'ambiance

Au cours de l'année écoulée, Thomas, fort de sa victoire contre Gunnar et sa participation à l'anéantissement des FIls de Fenrir, gagna considérablement en envergure et en statut au sein de la Lancea Sanctum.
En quelques années Thomas était passé du statut de parias à l'existence illégale à celui d' Elu du Pélerin, puis tombeur de l'Eveque et vecteur de l'union de la ligue, et enfin bras vengeur contre son frère impie. En cette année 1890, le jeune vampire devint un véritable symbole parmis les Sanctifiés même les plus refractaires à son ascension fulgurante. Favoris de l'Evêque Siddeway, et désormais grand ami du Père Owen, Thomas était désormais consulté dans toutes les décisions majeures prises par la ligue. Même le grand et indéthronable Invictus ne pouvait ignorer l'ascension fulgurante du fils de l'Impie, et son emprise sur ce dernier avait été considérablement réduite. En un an, Thomas n'avait vu son maitre qu'une seule fois lorsqu'il l'avait convié à son manoir pour l'impliquer à nouveau dans la lutte pour le pouvoir au sein de l'Invictus. Ayant pris conaissance de cet entretien intolérable, l'Evêque Siddeway avait immédiatement transmis un message à l'ancien conseiller pour exprimer sa colère et menaçer de mettre le Judex au courant de ses machinations. Le soutiens considérable du plus puissant des Sanctifié réduisit Howells au silence et il ne tenta plus de contacter son ancienne goule. En revanche, Thomas rencontra la sublime Elizabeth de manière régulière après qu'elle lui ait expliqué que sa relation avec Garrett Nightingale ne constituait qu'un moyen pour elle de se faire accepter. Thomas mieux que quiconque pouvait la comprendre, et il fit un effort surhumain pour accepter cette situation en se concentrant sur le fait agréable et gratifiant qu'Elizabeth prenne la peine de lui expliquer ceci, comme si elle jugeait important de clarifier à Thomas l'absence totale de relation charnelle avec l'arrogant petit-fils du Judex.

Ses entrevues régulières avec la belle, couplée avec une situation plus sécurisante que jamais au sein de la société des damnés, lui apportèrent un regain de paix qu'il n'avait pas connu depuis bien longtemps. Il finit même par comprendre, avec l'aide d'Elizabeth et de la guilde des Erudits qu'il fréquentait désormais régulièrement, que sa confusion et ses étranges souvenirs pouvaient être liés à son temps passé en torpeur. Les Erudits, et tout spécialement Adam Hawthorne et Marcus Lindell, lui furent d'une grande aide pour l'aider à faire la part de ce qui était réel et ce qui provenait de son esprit dérangé. Malgré cela, THomas avait parfaitement conscience que son cas fascinait les érudits, et il acceptait maintenant de répondre à leurs questions passionnées et de se livrer à leurs tentatives d'hypnose en remerciement de leur aide. Selon Adam Hawthorne, les rêves étrange qui troublaient son sommeil diurne pouvaient très bien être un echos de son temps en torpeur, pouvant potentiellement les aider à percer les mystères de cet état que tout vampire est voué à connaître un jour. Thomas apprit beaucoup grâce aux Erudits, et toutes ces réflexions sur la torpeur et son propre état lui firent prendre conscience des conséquences dramatiques que la torpeur prolongée pouvait avoir sur les vampires. En effet, Thomas n'avait passé que deux mois en torpeur, et il en affrontait pourtant chaque jour les conséquences; il ne pouvait qu'imaginer avec effroi l'effet qu'une torpeur de plusieurs décenies pouvait avoir sur esprit non-vivant, et il repensa plusieurs fois au Fossoyeur en se demandant si la torpeur prolongée avait été la cause de son esprit dérangé.

Malgré le sentiment de soulagement que ressentait désormais Thomas, la véritable paix de l'esprit semblait lui être à jamais refusé, tel que cela semblait être le cas pour n'importe quel damné. La Lancea Sanctum, malgré ses victoires récentes, avait été saignée à blanc après départs douteux, luttes fratricides, et batailles rangés contre des forces impies. La ligue ne comptait plus que treize membres, un chiffre que des individus supersticieux verraient d'un très mauvais oeil. La Lancea Sanctum avait retrouvé une unité et les valeurs qui lui avait permis de conquérir Londres des siècles auparavant, mais le prix de ces retrouvailles avait été énorme. La ligue était désormais la plus faible de Londres et son influence politique avait été considérablement réduite, laissant encore plus le pas au monstre indestructible que semblait rester l'Invictus, malgré les évènements des années passées. Si le Judex n'était pas apprécié de tous, il était indéniable que la mise en place du Triumvirat avait apporté une solidité nouvelle au Premier Etat après un moment de doute et de luttes intestines suite à la Mort Ultime de Stephen Coldbridge. Heureusement, la clairvoyance de Thomas et du leader spirituel de la ligue permirent de conclure un trêve avec le Cercle de la Sorcière, trêve que le Hiérophante Roland de Valnoir ne jugeait même pas nécessaire puisqu'il ne se considérait lui-même pas en guerre contre les Bénis. D'ailleurs, avec la disparition des virulents Fils de Fenrir, la ligue païenne s'en retourna dans l'ombre et se fit encore plus discrète au cours de l'année passée, si bien que l'aura de mystère autour de la ligue et ses objectifs à long terme nourrit bien des discussions à l'Elysée. Les Sanctifiés restèrent méfiant mais ne crachèrent pas sur ce répit. Depuis un an, les ancillae et anciens de la Lancea Sanctum cherchent à obtenir du Triumvirat la permission d'étreindre afin de reconstruire les rangs décimés de la ligue. Le Triumvirat prend son temps, ce qui n'a pas empêché les Sanctifiés de se mettre à la recherche de mortels dignes de recevoir le don ténébreux.

La situation est cependant loin d'être idéale pour les Sanctifiés, car la ville de Londres semble avoir sombré dans la folie, et les mortels sont plus incontrôlables que jamais. Alors que le bétail se fait plus sauvage, les territoires de chasse sont devenus les nouveaux enjeux majeurs de la société vampirique de Londres. La malnutrition chez les vampires menace chaque nuit de faire sombrer les damnés dans une frénésie meurtrière menacant la mascarade et la stabilité relative de la société des buveurs de sang. Quand certains y voient la la manifestation d'un mal inconnu menacant le tout Londres, d'autres y percoivent l'aspect pervers de la modernatisation et de l'industrialisation massive. Cette industrialisation est d'ailleurs à son paraoxysme dans le quartier du Lewisham avec la finalisation du chemin fer et les industries prolifiques que ce dernier a pu engendrer. Désormais prospère, le quartier n'est plus un désert vampirique, et le Triumvirat l'a mis temporairement en jachère le temps de décider qui seront les vampires méritant ces nouvelles terres.

La Danse Macabre ne connait pas de fin...



_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
 
Tempete Mystique: Pyromanie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London 2005 by night :: La chronique: London 1888 by night :: Les chapitres-
Sauter vers: