London 2005 by night

Entrez dans les ténèbres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'Avenement

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

L'Avenement Empty
MessageSujet: L'Avenement   L'Avenement Icon_minitimeLun 18 Oct - 0:39

La jeune femme s’eloigna des barreaux de la minuscule cellule a l’approche de la chose et se recroquevilla contre le mur. Elle remonta ses genoux a elle lorsqu’elle entendit la voix chevrotante de son geolier sans pouvoir le distinguer dans le noir quasi absolu de son repaire.

- Nous venons verifier si notre petite fouineuse a bien dormi… Petite fouineuse, ou te caches-tu … ?

La pauvre victime terrorisée ravala un petit couinement plaintif. Soudain, deux petits yeux jaunes se matérialisèrent derriere les barreaux metalliques de la cage. Leur pale luisance devoilerent les contours triangulaires du visage de la creature derangee. Celle-ci passa un bras maigre et maladif entre les barreaux comme pour atteindre la jeune femme apeuree.

- Viens par ici, viens donc. Je veux sentir ta peau douce sur la mienne, oui, petite fouineuse, approche, n’aie pas peur.

La chose fit battre son bras dans le vide et tenta d’attraper sa victime s’enervant de manière hysterique a chacun de ses echecs.
- Aah, puisque tu es tetue, je vais te consommer tout de suite !

Le bruit metallique des cles qui s’entrechoquent sonnerent le glas de la jeune femme qui ne put retenir des larmes de peur et de desespoir. Un cliquetis, et le cadenas ceda. La porte de la geole s’ouvrit dans un grincement sinistre et le monstre s’ecarta.

- Mes enfants, le festin va pouvoir commencer. Sortez cette sournoise de son trou.

La pauvre victime attendit sans rien voir que les tenebres jusqu'à ce qu’elle sente d’infames branches l’enserrer de toutes parts et la trainer hors de la geole. Alors qu’elle glissait a terre, elle put voir les deux yeux jaunes qui brulaient d’une lueur cruelle juste devant elle. Elle cria. Fort. Si fort que la creature en vint a se boucher les oreilles. Et son cri se poursuivit sur plusieurs longues secondes. Le monstre n’entendit pas la mise en garde de ses enfants au sujet de l’intrusion qui venait de se produire.

Musique d'ambiance

Une lueur flamboyante jaillit dans la salle obscure et fit fuir une partie de ses tenebres. Tournant la tete, la creature apercut l’homme qui tenait la torche. Le feu projetait une lumiere ardente sur son visage determine et devoilait le col romain des pretres.

- Creature, je suis le père Carl Baylin, et je suis ici pour te faire connaitre le jugement de Dieu. Ton heure a sonne, demon.

La bete flechit les genoux et laissa echapper un feulement agressif.

- Encore un fouineur sournois, et plus de sang pour mes enfants et moi.

- Tes enfants ? Tu veux dire, ceux la ?

Le pretre leva sa torche en direction des plantes qui rampaient déjà dans sa direction, menacant d’y mettre le feu. La creature avanca d’un pas et emit un nouveau feulement. Baylin commenca a marcher en faisant le tour de la piece, la torche toujours dirigee de manière menacante en direction des mandragores. La creature le suivit du regard et fit toujours en sorte de se positionner face a lui. C’est ainsi que la bete ne vit pas la brute qui le chargeait dans son dos, une enorme masse armee du cote de l’epaule droite.

- Muhaaaaaaaaaaaaaaa

Le choc fut terrible et des os se briserent dans le dos de la creature qui tomba a la renverse et roula sur elle-meme comme un tonneaux avant de se remettre peniblement sur ses quatre membres freles. Le costaud s’appreta de nouveau a frapper lorsque son regard rencontra les vils yeux jaunes du monstre. Le pretre tendit une main vers la brute et hurla.

- Alf ! Frappe !

Mais il était trop tard. Un une vague d’horreur et d’images impies déferlèrent dans l’esprit du puissant chasseur et ouvrirent une plaie beante dans son ame, si ce concept existait reellement. Choque par cette decharge surpuissante de terreur, l’homme perdit conscience et s’ecroula au sol. Baylin s’avanca precipitamment en pointant sa torche en direction de la creature, mais celle-ci bondit maladroitement sur le corps inanime de Alf avant de devoiler ses crocs en signe de menace. Si le pretre avancait encore, la brute ne se reveillerait jamais. Mais toutes ces distractions avaient permis a la petite ombre habile de se frayer un chemin jusqu’au fond de la piece sans etre vu, et Vassili se tenait desormais a quelques pas du monstre, une lame effilee prete a etre passee sous sa gorge. Mais la bete sembla etre avertie d’une presence hostile dans son dos et fit volteface. Vassili n’eut pas le temps de preparer une frappe que la creature se projeta sur lui avec une force inattendue de la part d’un etre aussi frele. Vassili tomba sur le dos et ses epaules furent immobilisees par la creature dont les crocs jaunatres dans un feulement cruel. Une vague de peur surnaturelle frappa egalement le jeune homme qui ne put retenir un cri d’horreur ; il tenta de se debattre dans l’unique but de se cacher les yeux, voir de se mutiler afin que la douleur prenne le pas sur sa terreur. Mais le monstre l’en empechait. Alors, dans un geste de desespoir pour ecarter la bete, il trancha la creature au niveau du flanc droit a l’aide de son couteau. La lame s’enfonca profondement et l’instinct du jeune homme l’avait guide vers un point vital. Le sang gicla abondamment et la bete hurla dans un cri strident alors que la source de son pouvoir s’echappait de son corps non-vivant.

Carl Baylin fonca en direction de sa proie et appuya le tison de toute ses forces contre le dos déjà blesse de la creature. Celle-ci hurla de douleur tandis que sa peau se fletrissait et roula sur le dos a cote de Vassili.


- Vassili, aide-moi a…

Mais Vassili s’était déjà releve et s’enfuyait tout en se griffant le visage de manière hysterique. Baylin avait perdu du temps et la creature tentait déjà de se relever. Alors, la jeune femme restee en arriere jusque la se saisit de la dague abandonnee par Vassili, l’arma bien haut, et la planta de toute ses forces dans le sternum de la bete, la stoppant net dans son effort pour se relever. Sa tete triangulaire heurta le sol dur et ses yeux jaunes rencontrerent ceux de la jeune femme. Le regard de celle-ci ne ressemblait plus du tout a ceux de la victime terree au fond de la geoles. Ils luisaient d’une lueur de haine pure. Elle s’adressa d’une voix determinee a celui qu’elle venait de poignarder.

- Et je ne suis pas vierge, espece de vieille chiasse puante, je suis une catin !

Sur ces mots, elle retira la lame du sternum du monstre et la place vivement sous sa gorge. D’un geste sec et rapide, elle la lui entailla profondement, laissant le sang gicler en abondance sur son propre visage. Elle n’en avait cure et prit un malin plaisir a observer le visage triangulaire de la creature s’assecher a vue d’œil.

Musique d’ambiance

Baylin avait pose le tison et s’était empresser de sortir un pieu en bois extrememement effile de sous sa veste. Il vint s’agenouiller prêt du monstre qui semblait se noyer dans ses gargouillis sonores. Le pretre se saisit de la lourde masse gisant pres de Alf, en veillant a la prendre tres pres de son extremite dans le but de s’en servir comme d’un maillet. Il placa vivement la pointe du pieu au niveau du cœur de la bete, arma le maillet bien au dessus de sa tete, et frappa dans un cri de victoire.
Les yeux jaunes du cadavre flasques s’ecarquillerent et sa bouche s’ouvrit sans laisser echapper le moindre son. Carl Baylin frappa encore, encore, et encore, employant toute la force de son bras, jusqu'à ce que le pieu fut enfoncer a moitie dans le corps desormais inanime de leur proie.


- Carl je crois que ca y est.
- Les autres n’avaient pas menti a Basil, celui-la était vraiment une abomination.
- Est, Carl. Est.
- Susie, va vite voir comment se porte Vassili. Je me charge de terminer le travail ici et de reveiller Alf.
- Et s’il ne se reveille pas ?
- Fonce, Susie.

Sans un mot de plus, Susie obeit au leader des enflammes d’Uriel et quitta les lieux. Carl Baylin s’approcha rapidement de Alf et tata son poul. Il était vivant. Le pretre l’appela plusieurs fois par son nom, sans succes. Alors, il placa ses mains au dessus du corps inanimes et recita une priere. Quelques secondes plus tard, Alf ouvrait les yeux, visiblement encore sous le choc.

- Alf, l’affaire est reglee, je t’expliquerai plus tard. Sors d’ici, rejoins les autres dehors.

Visiblement confus et effraye, Alf obeit a son tour et laissa le pretre seul, sans meme poser de question quant a leur victoire. Carl Baylin se retrouva donc seul au milieu du piece uniquement eclairee par la lumiere de la torche posee sur le sol. Seul, en compagnie d’une creature infame qui n’était pas encore reellement detruite. Le pretre retira sa veste et s’en servi pour recouvrir le vampire qu’il venait de mettre hors d’etat de nuire, comme par respect. Mais cela n’était rien de tel. Il sortit une petite fiole qui était restee dans une poche de sa veste et l’ouvrit avant de sentir le parfum du vin qu’elle contenait.

- Le sang du Christ, fit-il en en aspergeant sa veste.

Enfin, il se saisit de la torche et se releva. Il alla mettre le feu a toutes les plantes rampantes qu’il trouva sur les murs. Les flammes gagnerent vite en puissance et en intensite, et il était clair que la piece se transformait bientôt en fournaise. Carl Baylin revint alors devant le corps du vampire recouvert de sa veste.

- Que justice soit rendue. In nomine patris et spiritus sancti.

Il jeta la torche sur la creature en torpeur et la livra ainsi au jugement du Tout-Puissant.

HRP: la suite arrive.


_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

L'Avenement Empty
MessageSujet: Re: L'Avenement   L'Avenement Icon_minitimeLun 18 Oct - 2:56

Comme pour montrer son appreciation, Douglas Krayne avait promis aux trois jeunes vampires que Lawrence passerait les prendre a leurs refuges respectifs pour les emmener a la Grande Elysee du Chateau Scur ou le Judex devait devenir Prince. Apres plus de six mois dans une situation de trouble, le Londres des tenebres allait de nouveau etre dirigee par un prince vampire. Les Fideles du Prince comme ils s’appelaient hypocritement, avaient gagnes, et les contestataires allaient perdre enormement en pouvoir. Beaucoup pensaient que le Judex Graham Castlevaughn allait etre un prince despote et que tout ceux qui s’etaient opposes a lui par le passe allaient le payer tres cher dans les prochaines nuits.
Dany, Thomas et Lloyd se retrouverent bientôt ensemble dans le fiacre de Lawrence. Le vieil homme était souriant.


-Vous avez fait du bon travail, mon maitre est tres satisfait. Vous en particulier, jeune maitre McCoy malgre vos frasques sur son territoires. Mais votre succes a apaise sa colere. Je pense que vous etes rentres dans ses bonnes graces. En tout cas, ce fut un plaisir pour moi que de travailler avec vous, messires.

Lawrence avait été un serviteur devoue et tres professionnel. Plus que cela encore, il avait été un bon compagnon. Il allait cependant retrouver son service habituel aupres de son maitre, mais il était clair que les trois jeunes vampires avaient trouves en lui un ami sur lequel ils pourraient sans douter compter dans l’avenir. Lorsqu’elle arriva au Château Scur, la coterie fut temoin d’une congregation extremement importante de vampire. Comme lors du tribunal, quasiment tous les vampires de la ville devaient etre presents. La securite était egalement renforcee. Goules, chevaliers, soldats et investigateurs s’etaient associes pour garantir le bon deroulement de la ceremonie d’avenement. Egalement, pour la premiere fois, ce n’était pas vers une aile annexe du Château qu’il fallait se diriger, mais bien par la porte principale. Une ceremonie officielle de cette importance allait se tenir dans la grande salle de ceremonie du château, comme tous les Grandes Elysees. Les plus jeunes vampires et les moins importants, etaient ceux qui devaient entrer en premier. Chaque individu était passe au crible par les investigateurs avant de pouvoir penetrer dans le château, et leurs noms notes sur un manuscrit. Rien ni personne ne viendrait perturber l’avenement du nouveau prince de Londres.
La coterie du tres vite bifurquer sur la gauche et emprunter les escaliers qui les meneraient a l’etage. En effet, seuls les vampires importants avaient le privilegent de s’installer en bas, au plus pres de la ceremonie. Ils revirent donc de nombreux visages familiers, plus ou moins hostiles ou amicaux. Ils eurent l’occasion de saluer et d’echanger de breves paroles avec certains d’entre eux. Il sembla egalement que les harpies etaient presentes a l’etage, comme pour surveiller les jeunes impulsifs et noter le moindre de leurs faux pas durant la ceremonie. Ainsi, la securite était a la fois physique et sociale au sein du Château Scur. Le moindre faux pas, de quelque nature fut-il, ne passerait pas inapercu et serait sans aucun doute severement puni.
Lorsque l’etage et une partie du rez de chausse furent remplis, le Ministre Gordon Clayton fit son apparition sur l’estrade et salua l’assistance. Il se lanca dans une breve explication du deroulement de la ceremonie et enumera toutes les choses, gestes, et comportements qu’il souhaitait voir ou ne pas voir durant la soiree. En clair, le Ministre jouait le role de professeur pre-ceremonie afin que tout vampire sache ce qu’il a a faire. Evidemment, l’affront n’était pas fait d’effectuer cette presentation devant les vampires les plus importants qui n’etaient apparemment pas encore arrives. Lorsque vint le moment, le Ministre commenca a annoncer les invites de marque. Et ils se succederent un par un, leur titre d’honneurs et de fonctions n’etant jamais omis. Lorsque tous furent arrives et places, la ceremonie a proprement parlee put commencer.


Musique d'ambiance

-Mesdames et Messieurs, damnes de Londres, nous allons bientôt accueillir le nouveau protecteur de la ville. En tant que Judex, le Venerable Comte Castlevaughn vous fait l’honneur de laisser son avenement a votre libre decision. Que ceux qui l’acceptent comme nouveaux princes se taisent, et que les contestataires fassent connaitre leur desaccord.
C’était trop beau pour etre vrai et tout le monde le comprit lorsque le Superintendant McFadden avanca d’un pas afin que tout le monde le voit. Tout contestataire signait son arret de mort ultime. Evidemment, tout le monde approuva.

-Puisque aucun d’entre vous ne desapprouve, le Venerable Judex Castlevaughn, en sa qualite de juge supreme, decrete que son accession au pouvoir est juste et legitime. Damnes de Londres, Sa Majeste le Venerable Judex Castlevaugh, Comte du Nord de Londres et nouveau comte du Westminster ; Mesdames et Messieurs, LE PRINCE.

Et il apparut, vetu exactement comme d’habitude de son costume stricte de Judex, le Prince Graham Castlevaugh. Severe et jouissant visiblement de son accession officielle au pouvoir, il se presenta en conquerant face a l’assistance, flanque de son garde personnel Derek Winterton et supporte a courte distance par la horde de la guilde des investigateurs. Il jaugea l’assistance d’un regard inquisiteur et semblait lire l’ame damne de chacun des membres de l’assistance.

-Damnes de Londres, je ne serai pas un Prince fait de fioriture, de paillettes, et de rituels desuets. Je suis le Prince, et le Judex de cette ville. Je suis son juge, et son executeur. Ma fonction, mon devoir, est de diriger, et non de paraitre. Pas de festins sanguinolent ce soir pour vous remercier de votre soutien. Non, car vous n’avez fait que votre devoir et rempli votre fonction de vampire qui est de faire le bon choix en ne vous opposant pas au dirigeant naturel de votre ville.

Un dirigeant a cependant parfois besoin du support et des opinions de son conseil. Encore faut il que ce conseille ne soit pas une pomme pourri. Ainsi, ma premiere decision en tant que Prince est d’epurer le conseille de la ville. La ligue dirigeante est l’Invictus, et il n’est pas logique de laisser les autres ligues avoir un pied dans un pouvoir qui ne leur revient pas. Je bannis donc la Lancea Sanctum et le Cercle de la Sorciere en retirant leur statut de conseiller au Hierophante de Valnoir et au père Owen.

De meme, l’Invictus doit etre puissant et ne peut pas etre divise. Le conseil se doit donc d’etre uni. Ainsi, je me vois dans l’obligation de bannir le Meister Duelliste Andrew Howells de son siege. D’autre part, je ne peux pas etre seconde par quelqu’un qui ne fait qu’agir contre moi. Ainsi, Madame Caine, vous etes relevee de vos fonction de senechal ; mon garde personnel, Derek Winterton, prendra votre place.

Enfin, un prince se doit d’avoir un ordre de chevalerie qui lui est fidele. Sir Krayne, il est temps que votre ordre prete serment. Et je vous demande de le faire ce soir meme.

Sous le coup de butoir que constituerent ces premieres decisions princieres, des clameurs de contestation ne purent que voir le jour dans l’audience. Mais la guilde des investigateurs joua tres bien son role, et McFadden commence a designer ceux qu’il voyait contester. Vampires et goules entrerent alors dans les rangs et s’appreterent a saisir les contestataires. Bien sur, les clameurs cesserent tres vite, et il sembla bientôt que toute la salle acceptait sans mot dire ces decisions… excepte Douglas Krayne qui s’avanca en direction du Judex et fut stopper par les hommes du Superintendant. Le maitre de la couronne ecarlate fut tres vite rejoint par ses fideles chevaliers.

-Venerable Judex Castlevaughn, mon ordre ne vous pretera pas allegeance. Nous protegerons toujours l’Invictus, mais ne deviendront pas votre bras executant. Nous garderont notre aile du Château Scur, mais nous ne preterons pas serment. Chevaliers, suivez-moi, nous quittons cette ceremonie. Et qu’on essaye donc de nous en empecher.

-Je ne vous stopperai pas maintenant, General, mais si vous passez cette porte sans me preter allegeance, vous le payerez.

Le general Krayne fit l’affront de ne pas repondre, et les chevaliers quitterent les lieux de la ceremonie. Les choses reprirent leur cours et le nouveau Prince commenca a aborder les changement au niveau des terres et de leur gestion…

Le General Krayne demanda a ses chevaliers de l’attendre a la caserne. La situation était des plus dangereuses, meme pour lui qui avait le support de vampires surentraines. Il decida donc de faire ce qu’il faisait toujours dans ces conditions : chercher le conseille de son ancien mentor, son serviteur Lawrence Alan Forester. Ce dernier l’attendait comme toujours dans son fiacre.

-Lawrence, mon ami, la situation est grave. Lawrence ? … Lawrence !!!

Le corps de Lawrence gisait prêt du fiacre, la gorge litteralement devoree. Douglas s’agenouilla prêt de lui, mais il n’y avait plus rien a faire. Le visage de son ami était bleme et la vie l’avait quitte.

-Lawrence, mon ami…

Un hurlement de loup de fit alors entendre. Proche, tres proche. Douglas fit volteface et vit une forme canine passer en coup de vent. Il tira son epee, prêt a faire face a l’infant de celui qui avait tue son propre fils vampirique, Trevor Hawk, six mois auparavant.

-Fenriiiiiir !!!

Krayne se retourna juste a temps pour parer l’attaque foudroyante de Gunnar, mais tomba neanmoins a genou. Gunnar lui balanca un coup de pied puissant qui fit tomber le general a la renverse.

-A mort l’Invictus, Ragnaroook !

La lourde hache allait s’abattre sur Krayne lorsque deux de ses chevaliers, dont Heinrich Krugenhof le maitre d’arme, surgirent pour le soutenir. Des ombres jaillirent alors les autres fils de Fenrir que la folie avait conduit jusqu’aux portes du Château Scur. Le combat commence, rude et brutal.



Deux goules interrompirent sans menagement la ceremonie princiere et hurlerent. « Les fils de Fenrir attaquent le Château !!! »

[i]Une clameur jaillit dans l’audience. La voix rauque du Superintendant McFadden vint couvrir le brouhaha general pour ordonner a ses troupes de le suivre. Ils quitterent precipitemment la salle de ceremonie.




Lorsque McFadden et ses hommes arriverent sur les lieux du combats, les Fils de Fenrir battirent rapidement en retraire. Gunnar toisa neanmoins la cohorte de soldats vampires, hache fierement levee.

-Ragnarok est sur vous, a mort l’Invictus !

Il prit alors la forme d’un loup noir terrifiant et quitta les lieux pour rejoindre les siens.



Les portes principales de la salle de ceremonie s’ouvrirent brusquement et les chevaliers et soldats de McFadden apparurent, le Superintendant et le general Krayne en tete. Ce dernier s’adressa alors au Prince.

-Votre Majeste, j’accepte de vous preter allegeance, mais en echange, je veux que l’Invictus rentre en guerre contre les Fils de Fenrir. Donnez l’ordre d’exterminer ces batards.

Le Prince Castlevaughn s’avanca sur l’estrade et se tient bien droit face a la foule qui attendaient sa reponse sans oser perturber le lourd silence qui venait de s’imposer. Le Judex esquissa un sourire de victoire.

-J’accepte. J’invoque la Loi du Talion, soit une Chasse au Sang contre les Fils de Fenrir.


_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

L'Avenement Empty
MessageSujet: Re: L'Avenement   L'Avenement Icon_minitimeLun 18 Oct - 2:58

HRP: et voici deux petits ajouts tout chauds.

Quelques heures apres la ceremonie…

Les flammes etaient mourrantes mais l’ensemble des plantes rampantes avaient été consumees tandis que le feu avait fait rougir le metal des differentes cellules. Au centre de la piece, un amas de cendres calcines laissaient une trace noiratre indetectable tant les tenebres des lieux etaient profondes. Mais cette fois, elle n’etaient plus habitees.

Des bruits de pas resonnerent distinctement dans le tunnel adjacent et bientôt, une silhouette apparue a l’entree caverneuse de la piece envahie d’une epaisse fumee. Mais le nouvel arrivant n’en n’était pas incommode car il pouvait choisir de ne pas la respirer.


-Père ? Père, ou etes-vous ? Je vous ai apporte un present…


Au meme moment...

Lorsque Dany rentra chez lui, son fils était assis sur les marches de son appartement, la tete dissimule derriere ses genoux recroquevillies. Il pleurait. L’ex-sergent se precipita vers lui et lui passa une main autour de l’epaule en lui demandant posement ce qui se passait. Le vieux limier ne s’attendait pas a la reponse que son fils allait lui donner.

L’adolescent releva un visage couvert de sang et de larme. Entre sanglots et spasmes brutaux, il parvint a articuler quelques mots :


-Papa… Des hommes sont rentres chez nous. Ils ont tue Maman et Edmond a coup de hache. Ils m’ont dit de te dire que tu aurais du tenir parole.






_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

L'Avenement Empty
MessageSujet: Re: L'Avenement   L'Avenement Icon_minitimeLun 18 Oct - 3:00

HRP: allez surveiller vos points d'xp. Vous me direz comment vous les depensez, souvenez vous qu il y a un petit guide specialement pour vous expliquer les couts en XP. Pour plus de clarte, indiquez moi clairement combien vous attribuez a chaque truc, pour que je verifie que vous depensez comme il faut. Si vous avez des questions quand aux pouvoirs de vos disciplines, n'hesitez pas.

Je lancerai le prochain scenar quand tout le monde aura depense son xp.

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Dany Mc Coy
PJ tyrannisé
Dany Mc Coy

Nombre de messages : 1022
Date d'inscription : 23/05/2008

L'Avenement Empty
MessageSujet: Re: L'Avenement   L'Avenement Icon_minitimeLun 18 Oct - 11:45

HRP: Y a que ça à lire...faignant va!
Bon, je noie le gosse et je me prends 1h avant que les flics arrivent pour tout lire avec attention et te dire pour les xp et les nouvelles actions.
Comme quoi le blanc d'oeuf ça a du bon!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'Avenement Empty
MessageSujet: Re: L'Avenement   L'Avenement Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Avenement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London 2005 by night :: La chronique: London 1888 by night :: Les chapitres-
Sauter vers: