London 2005 by night

Entrez dans les ténèbres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Thomas Apcher, le vampire tourmenté, paix à son âme

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Thomas Apcher, le vampire tourmenté, paix à son âme Empty
MessageSujet: Thomas Apcher, le vampire tourmenté, paix à son âme   Thomas Apcher, le vampire tourmenté, paix à son âme Icon_minitimeJeu 30 Avr - 16:23

Musique d'ambiance

Thomas était libre, grâce à son frère. Faible, il était faible aussi. Il n'aurait jamais du se saisir des clés; mais son instinct de survie était trop fort. La lumière pointait, il ne pouvait plus reculer. Dans le noir de l'entrepôt, il se mit à ramper dans les décombres dans l'espoir frénétique de trouver un pied de biche où un objet qui lui permettrait d'ouvrir le cadenas d'un des deux conteneurs. Il chercha, ses mains tatonnant aux hasard, se coupant même sur des objets aiguisés. Rien. Non rien, il n'y avait strictement rien.

La bête remuait comme une furie tandis qu'une terreur abjecte s'emparait de lui. Il leva la tête vers le ciel, et hurla. Derrière les nuages, l'aube apparaissait et se reflétait sur les gouttes de pluie qui tombaient sur lui avec acharnement, telles des comètes divines. La brûlure sur son front était atroce, mais dans un ultime effort désespéré, il se redressa et courut vers le fond de l'entrepôt pour fuir la fenêtre et trouver un refuge, une cave, un sous-sol, n'importe quoi. Mais son destin le rattrapa fermement. Il trébucha sur quelque chose, et bientôt un bruit métallique se répercuta comme le tonnerre dans tout l'entrepôt. Une poutre de métal se détacha, et sous les yeux horrifié du vampire, vint s'écraser sur lui et le plaquer dos au sol.

Thomas avait utilisé le pouvoir de sa vitae pour minimiser les effets de la lumière mortelle, mais la douleur qu'il ressentit sur la peau nue de son coup le fit grimacer. Il avait les yeux dirigés vers le ciel et pouvait contempler l'aube naissante à travers les nuages gris voguant au dessus de Londres, clignant des yeux à cause de la douleur provoquée par les pâles rayons du soleil nouveau-né et des gouttes de pluies qui tombaient telles des larmes sur son triste sort. Il retint sa bête une ultime fois et poussa de toute ses forces sur la poutre qui le maintenait prisonnier au sol, déployant toute l'énergie que son corps mort pouvait déployer. Mais ses blessures l'avaient déjà trop affaibli, et il ne parvint pas à faire bouger la lourde poutre d'un centimètre.

Alors, il abandonna. Il vit la fin de son calvaire dans le monde des damnés, la fin de toutes ses peines et de ses souffrances écorchées, la fin d'une servitude, et la fin d'une lutte écrasante contre le monstre qui l'habitait. Le monstre qui allait, dans quelques secondes, surgir dans un ultime rugissement désespéré de pure terreur. Au moins, le monstre mourrait et Thomas aurait finalement gagné son combat contre lui, en sauvant son enfant et sa mère. Oui, il avait gagné. Tout était bel et bien fini.

La bête. Elle surgit telle une hydre crachant le feu, les yeux exorbités et la bouche ouverte, laissant échapper un feulement écorché et rauque tandis que la lumière rédemptrice du soleil levant lui carbonisait la peau et les yeux, l'accablant d'une douleur atroce. Le pouvoir de la vitae ne fit que ralentir la lente agonie du monstre dont l'être fut consumé à petit feu, jusqu'à ce que l'obscurité de la torpeur ne le prenne, ultime faveur faite à l'humain qui survivait encore dans cette âme non-vivante afin de l'empêcher de contempler sa propre destruction.

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
 
Thomas Apcher, le vampire tourmenté, paix à son âme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London 2005 by night :: La chronique: London 1888 by night :: Epitaphes-
Sauter vers: