London 2005 by night

Entrez dans les ténèbres
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le prix de la liberté, 23 septembre 1888

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeDim 5 Oct - 19:40

Thomas se réveilla en sursaut avec un intense sentiment de claustrophobie. Il faisait noir. Trop noir. Etait-il enfermé?

"Aaah !! Non !! Au secours !"

[i]Une main se posa délicatement sur son torse.


- Calme, Thomas.

Il reconnut la voix d'Elizabeth.

- Prépare-toi, nous partons. Une dernière soirée en famille.

Elle quitta la chambre obscure.

HRP: - 1 de vitae Very Happy

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Thomas Apcher
PJ tyrannisé
Thomas Apcher

Nombre de messages : 1276
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeDim 5 Oct - 19:49

Alors que la jeune vampire allait s'en aller, Thomas la retint.

"Attendez Madame Donovan, j'aimerais vous poser une question... Comment faites-vous pour vous maquiller?"

Il s'approcha du miroir où il ne croisa qu'un reflet trouble.


"Comment faites-vous sans même vous voir..."

Il caressa la surface lisse du miroir.


"On dit que ce que l'on voit dans le miroir n'est que le reflet de notre âme... Que devons-nous en penser?"

_________________
La seule personne qui peut battre un vampire niveau succion, c'est une prostituée.
Revenir en haut Aller en bas
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeDim 5 Oct - 20:07

- Si tu te concentres sur le pouvoir de la vitae qui t'anime, tu peux utiliser le sang pour t'infuser des couleurs de la vie. Tu peux faire croire que tu es vivant, respirer, faire circuler ton sang dans tes veines... et te voir dans le miroir.

A cette dernière option, Thomas crut discerner comme une hésitation dans la voix d'Elizabeth, comme une inquiétude.

- Peut-être est-ce vrai. Peut-être que les miroirs reflètent ce que nos âmes sont réellement. Maudites et corrompues.

Sur ce, elle quitta définitivement la chambre.

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Thomas Apcher
PJ tyrannisé
Thomas Apcher

Nombre de messages : 1276
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeDim 5 Oct - 21:15

Thomas se regarda une dernière fois dans le miroir.

"Peu importe pour ce soir, je serais entouré de monstre..."

Thomas s'habilla rapidement avant de rejoindre Elisabeth et Howells en bas.

_________________
La seule personne qui peut battre un vampire niveau succion, c'est une prostituée.
Revenir en haut Aller en bas
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeDim 5 Oct - 21:35

Howells était assis sur le divan et attendait.

- Thomas, assied toi sur ce siège, nous devons parler.

Lorsque l'infant de l'Impie se fut assis, il reprit.

- Tu vas entrer dans un Elysée, le lieux de tous les commérages. Un lieu où toute violence est proscrite, mais un lieu où les réputations se font et se défont. La tienne, elle est déjà faite. Le tout est de ne pas donner de prétexte supplémentaire à ceux qui voudraient te voir morts. File droit, soit dans les règles, soumet toi. Ne parle pas aux anciens, et s'ils s'adressent à toi, soit toujours respectueux, use de superlatifs qui te placent à leurs pieds. Le moindre écart, et l'héritage de ton sang te rattrapera.

Est-ce clair? As-tu des questions?

Je ne le fais pas pour toi, je le fais pour moi. On m'a imposé un fardeau, je ne veux pas subir les conséquences de ce que tu es, alors si tu as des questions, je te conseille de les poser, car je ne tolèrerai pas la moindre erreur de ta part.

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Thomas Apcher
PJ tyrannisé
Thomas Apcher

Nombre de messages : 1276
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeLun 6 Oct - 21:51

"Oui j'ai une question Très honorable vénérable Conseiller Howells. Comment savoir qui est un ancien et qui ne l'est pas?"

_________________
La seule personne qui peut battre un vampire niveau succion, c'est une prostituée.
Revenir en haut Aller en bas
Lestat
MJ sadique
Lestat

Nombre de messages : 3013
Age : 31
Localisation : Derrière l'écran
Date d'inscription : 22/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeLun 6 Oct - 23:18

- Tu ne le sais pas juste en le voyant... étudie, observe, écoute. Mais il n'y a pas que les anciens que tu dois respecter, mais ces ancilla prétentieux valent mieux que toi. Soumets toi aux puissants.

Il jeta un regard à Elizabeth, sans rien laisser transparaître de sa nature, puis revint à Thomas.

- Tout bien réfléchi, c'est ton problème, pas le miens.

Il se leva et quitta la pièce. Elizabeth fit signe à Thomas.

- Allez, viens. Tu resteras avec moi, je t'aiderai.

_________________
"Un conseiller pour le controle des Elysees, un conseiller pour maintenir l'ordre, et un Prince pour les gouverner tous et dans les tenebres les lier."

Lestat, a propos du Prince Castlevaughn et de son cercle interieur.
Revenir en haut Aller en bas
https://londonbynight.forumactif.fr
Thomas Apcher
PJ tyrannisé
Thomas Apcher

Nombre de messages : 1276
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2007

Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitimeVen 10 Oct - 21:16

"Merci Madame Donovan pour votre aide... Je tâcherais de ne pas attirer la honte sur vous."

Accompagné d'Elizabeth, Thomas sortit rejoindre Andrew Howells. Direction l'un des Elysée de Londres.

_________________
La seule personne qui peut battre un vampire niveau succion, c'est une prostituée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Empty
MessageSujet: Re: Le prix de la liberté, 23 septembre 1888   Le prix de la liberté, 23 septembre 1888 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prix de la liberté, 23 septembre 1888
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London 2005 by night :: Un monde de ténèbres :: West London :: St John's Wood :: Le manoir Howells :: Vu par Maxime-
Sauter vers: